Comment fonctionne la prime CEE ?

prime CEE

La prime CEE est l’un des dispositifs mis en place par l’Etat afin de monter aux particuliers et aux entreprises la voie de la rénovation énergétique. Mais comment marche exactement cette aide financière ? Quelles sont ses spécificités ? Eléments d’explication.

Retour sur le dispositif des certificats d’économies d’énergie

Les certificats d’économies d’énergie sont adressés aux grands distributeurs, vendeurs et fournisseurs d’énergie qui poursuivent des objectifs de réduction de la consommation énergétique sur l’ensemble du territoire. A chaque opération (entendre travaux de rénovation énergétique) réalisée par les consommateurs finaux, ces « obligés » reçoivent des certificats d’économie d’énergie attestant de leur rôle actif et incitatif.

Pour obtenir ces certificats d’économies d’énergie, ils proposent donc la prime CEE, aussi appelée prime énergie. Il s’agit donc d’une subvention versée à l’issue de travaux de rénovation pertinents, permettant à la fois de réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre dont le bâtiment est responsable.

La prime énergie peut être cumulée à d’autres aides, à l’image du dispositif MaPrimeRénov’, de l’éco-PTZ ou encore des aides proposées par certaines collectivités territoriales.

Quels sont les avantages de la prime CEE ?

Bénéficier de la prime CEE, c’est pouvoir rénover son bâtiment en réduisant son reste à charge. En cumulant ce dispositif à MaPrimeRénov’ par exemple, on peut même financer jusqu’à 90% du montant des travaux ! Mais il ne s’agit pas là du seul avantage :

  • ·        Cette prime CEE concerne des travaux pertinents, qui permettent de réaliser des économies d’énergie et donc de réduire le montant des factures énergétique : isolation thermique, chauffage performant et/ou fonctionnant aux énergies renouvelables, système de ventilation limitant les déperditions thermiques…
  • ·        Moins consommer, c’est aussi émettre moins de gaz à effet de serre et réduire l’empreinte environnementale du bâtiment. Un engagement citoyen pour les particuliers, et la garantie d’une bonne image de marque pour les entreprises.
  • ·        Un bâtiment rénové grâce à la prime énergie permet aussi de bénéficier d’un meilleur confort thermique, et ce tout au long de l’année.
  • ·        Il est aussi valorisé sur le marché de l’immobilier. Le propriétaire d’un logement ou d’un local professionnel rénové selon les nouvelles normes environnementales peut ainsi mieux le vendre et mieux le louer.
  • ·        Il est possible de bénéficier d’une prime CEE pour chaque opération de rénovation réalisée. Il suffit pour cela de faire une nouvelle demande.

Qui peut bénéficier de cette aide financière ?

La prime CEE est ouverte aux consommateurs finaux, c’est-à-dire les particuliers comme les entreprises. Propriétaires bailleurs, propriétaires occupants et locataires peuvent faire une demande de prime énergie auprès de l’obligé de leur choix. Cette aide concerne tout le monde ! Il suffit de respecter les critères suivants :

  • ·        Le devis des travaux doit être signé après la date à laquelle la prime a été demandée, afin que l’obligé puisse justifier de son rôle actif et incitatif.
  • ·        Les travaux réalisés et les équipements installés doivent répondre aux critères définis par les fiches d’opérations standardisées.
  • ·        Pour la plupart des opérations concernées, le professionnel en charge des travaux doit être une entreprise ou un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement).
  • ·        Le dossier complété à l’issue des travaux doit être envoyé dans les 6 mois qui suivent la fin du chantier.

Parmi les travaux éligibles, on peut citer l’installation de chauffages aux énergies renouvelables tels que les pompes à chaleur ou la chaudière biomasse, de chauffages performants tels que la chaudière à condensation, ou encore des travaux d’isolation thermique pour la toiture, les murs et les planchers bas du bâtiment. Le remplacement des fenêtres en simple vitrage par du double vitrage, ou encore l’installation de régulateurs tels que le robinet thermostatique sont aussi des opérations éligibles.